Financement formation diagnostic immobilier

Le métier de diagnostiqueur immobilier vous intéresse vivement ? Que vous soyez en recherche d’emploi, salarié ou indépendant, des possibilités de subventions et de prises en charge existent pour financer votre formation diagnostic immobilier. Découvrez les possibilités pour savoir comment se faire financer une formation de diagnostiqueur immobilier !

Le compte personnel de formation et de transition professionnelle : des droits à la formation pour tous

Que vous soyez salarié en CDI, CDD, intérimaire ou en demande d’emploi, deux possibilités de subvention s’offrent à vous :

  • Le compte personnel de formation (CPF) permet au salarié ou ancien salarié de capitaliser des droits pour se former durant toute sa vie professionnelle. Il est provisionné de 500 € chaque année avec un plafond de 5000 € et subventionné par la Caisse des Dépôts et Consignations.
  • Le Compte Personnel de Formation de transition professionnelle autorise le salarié à s’absenter de son poste, son employeur étant d’accord, pour se former en étant rémunéré intégralement ou à moitié par les Commissions paritaires interprofessionnelles régionales (CPIR).

Le requérant doit posséder une ancienneté en tant que salarié de deux années successives ou pas, durant les cinq dernières années, dont quatre mois en CDD, successifs ou pas, au cours des derniers douze mois. Le requérant ex-CDD doit commencer à se former sans dépasser le délai de six mois après l’arrêt de son dernier emploi en CDD.

Demandeurs d’emploi : des solutions pour un financement intégral ou partiel

L’aide au retour à l’emploi (ARE) peut vous aider à subventionner en partie votre formation, à condition que vous soyez rémunéré comme demandeur d’emploi.

Et encore :  Diagnostic immobilier vente : élément essentiel dans la transaction

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) provient de Pôle emploi (anciennement ANPE) qui accorde une subvention pédagogique directement payée à l’organisme formateur quand les collectivités territoriales et les OPCA n’octroient aucune indemnité.

Si vous êtes reconnu handicapé, vous pouvez bénéficier d’un soutient financier par l’Agefiph en remplissant un dossier de demande d’intervention.

Les mairies, la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), les conseils départementaux et généraux, peuvent vous verser des aides sur dossier pour que votre projet de formation aboutisse.

Salariés en CDI : des formations en fonction des besoins

Chaque entreprise contribue à subventionner la formation continue en payant une participation annuelle à un organisme paritaire collecteur.

Ainsi, l’ensemble des salariés peut suivre une formation payée par l’entreprise. Pour l’obtention de ces aides, vous devez avoir travaillé au moins deux année dont un an dans l’entreprise qui vous emploie actuellement. Pour les sociétés artisanales de moins de dix salariés, la durée est portée à trois ans.

Le Plan de développement des compétences et le dispositif Pro-A sont des parcours de formation subventionnés par l’OPCO de l’entreprise.

Le congé de reclassement fait suite à un licenciement économique et est financé par l’OPCO du dernier employeur.

Salariés intérimaires : des contrats spécifiques pour un accès a la formation

Le contrat de développement professionnel intérimaire (CDPI) permet aux intérimaires ayant travaillé au moins 450 heures durant les 18 derniers mois, de se former en alternance.

Le Contrat d’Insertion Professionnelle Intérimaire (CIPI) est un contrat particulier d’une durée de 210 à 420 heures, ayant pour mission l’insertion ou la réinsertion de chômeurs, par la mise en œuvre d’une alternance.

Et encore :  Durée de validité des diagnostics immobiliers

Indépendants : une aide à la formation est possible

Les indépendants financent une participation pour la Formation Professionnelle (CFP) afin de continuer à se former professionnellement.

Cette participation est allouée à un Fonds d’Assurance Formation (FAF) particulier en fonction de leur domaine d’activité et prenant à sa charge les dépenses pédagogiques liées à la formation.