TOUT POUR LE FUTUR DIAGNOSTIQUEUR

Vous arrivez sur le marché du travail ou êtes en situation de reconversion professionnelle ? Vous vous intéressez à l’immobilier et recherchez un métier d’avenir ? Pourquoi ne pas devenir diagnostiqueur immobilier ?

Un besoin accru de professionnels certifiés

Depuis la fin années 1990, la liste des diagnostics techniques immobiliers exigés par la loi n’a cessé de s’allonger. L’intérêt est de fournir au futur occupant d’un logement une parfaite information de l’état des éléments constitutifs essentiels du bien qu’il convoite, bon comme mauvais. Les diagnostics à rassembler dépendent : du type de bien (maison individuelle ou appartement situé dans un immeuble en copropriété), de l’opération considérée (vente ou location) et enfin de l’ancienneté du bien ou plus précisément de la date d’obtention du permis de construire.

L’intérêt de choisir une bonne formation diagnostic immobilier

Le métier de diagnostiqueur suppose avant tout une grande rigueur. Si un ou plusieurs des rapports requis manquent ou comportent une ou des erreurs, les conséquences potentielles sont graves. En effet, l’acheteur ou locataire peut demander une révision à la baisse du prix ou loyer, et par extension, le vendeur ou bailleur vous ayant confié la mission peut engager votre responsabilité civile professionnelle. Il est également indispensable d’avoir une bonne capacité de concentration, car vous serez régulièrement amené à manipuler des matériaux dangereux (plomb, amiante). Il convient enfin de faire preuve d’organisation, afin d’adapter vos visites en prenant en compte les durées de validité propres à chaque diagnostic.

L’accès à la profession suppose le suivi d’une formation diagnostic immobilier certifiante, avec par la suite la nécessité de se maintenir à jour pour conserver sa certification. Nous restons à votre disposition pour toute mise en relation avec nos centres de formation partenaires.